Les réserves du musée

  • © MUDO – Musée de l'Oise
  • © MUDO – Musée de l'Oise
  • © MUDO – Musée de l'Oise

Le Conseil départemental a doté le MUDO-Musée de l’Oise de nouvelles réserves situées dans la ZAC Ecoparc sur la commune de Tillé au nord de Beauvais. Leur construction a été portée par le département avec le concours financier de la région Picardie pour un budget de 5 millions d’euros.

Le bâtiment a été livré mi-décembre 2015. Il présente une surface utile de 1 600 m² dont près de 900 m² réservés au stockage des 25 000 œuvres conservées par le musée. Au terme de plusieurs semaines de tests climatiques a débuté la phase actuellement en cours d’aménagement des réserves.

Les collections, jusqu’alors conservées dans un garde meuble spécialisé et dans d’autres réserves externalisées, ont commencé à être rapatriées. La priorité a été donnée au déménagement des collections conservées dans le garde-meuble spécialisé afin d’économiser les coûts de location. Trois autres déménagements ont ensuite été réalisés en 2016. 

Le déballage des œuvres, leur récolement (photographie, vérification de l’état de conservation et localisation des œuvres dans les nouvelles réserves) et leur conditionnement pour le stockage s’échelonneront jusqu’au début de l’année 2018. Avant cette échéance, l’organisation des déménagements et de la chaîne de traitement autorisent la sélection d’œuvres pour les besoins des expositions temporaires au MUDO ou pour des prêts aux musées demandeurs, en France et à l’étranger, une activité importante du musée en raison de la notoriété et de la qualité des collections départementales.

La chaîne opératoire de déménagement des œuvres, de récolement, de conditionnement et de rangement est menée sous le contrôle scientifique d’un conservateur et du conservateur en chef du MUDO avec un régisseur des collections, l’équipe d’attachés de conservation du Patrimoine et avec les personnels techniques du musée. Le processus est également soumis au contrôle ultime de la DRAC Nord-Pas-de-Calais-Picardie, représentant l’Etat.

Les réserves du musée répondent aux dernières normes de sécurité et de conservation préventive, aussi les personnels techniques et scientifiques sont seuls autorisés à y pénétrer, ainsi que les chercheurs spécialisés, sur rendez-vous. Les réserves en effet ne sont pas seulement un lieu de stockage mais aussi un lieu de recherche sur les œuvres destiné à diffuser auprès d’un large public, spécialistes comme simples curieux et amateurs d’art, la connaissance du patrimoine oisien.