Bernard Dumerchez, éditeur, une vie de livres & d'art

24 mars 2018 - 21 octobre 2018 | Gratuit
  • © MUDO-Musée de l’Oise / Alain Ruin
  • Rimbaud selon Harar, Texte de Alain Sancerni, illustrations de Joël Leick, éditions Dumerchez, 2016 © MUDO-Musée de l'Oise / Alain Ruin.
  • Collection Leporello des éditions Dumerchez, sérigraphie originale rehaussée aux pochoirs de Jef Aérosol et poème de Zéno Bianu, 2015 © MUDO-Musée de l'Oise / Alain Ruin
  • © MUDO-Musée de l’Oise / Alain Ruin
  • © MUDO-Musée de l’Oise / Alain Ruin
  • © MUDO-Musée de l’Oise / Alain Ruin
  • © MUDO-Musée de l’Oise / Alain Ruin
  • © MUDO-Musée de l’Oise / Alain Ruin
  • © MUDO-Musée de l’Oise / Alain Ruin

Le MUDO-Musée de l’Oise rend hommage aux 35 ans d’édition de Bernard Dumerchez, éditeur d’art de l’Oise.

Dans la continuité de l’exposition Juste des livres, rétrospective présentée en 2009, l’exposition Bernard Dumerchez, éditeur, une vie de livres et d’art interroge le lien qui perdure entre art et livre et souligne comment l’aventure éditoriale de Bernard Dumerchez rejoint la création contemporaine. Elle présente une soixantaine de livres d’artistes dialoguant avec des oeuvres originales d’art contemporain. Artistes consacrés, espoirs de demain et pionniers des voies d’expression nouvelles, se côtoient avec un même bonheur commun et démontrent la relation étroite qui unit ces artistes et l’éditeur dans la manifestation d’une forme d’art propre.

 

Découvrez la vidéo d'Expo in the City au cœur de l'exposition

Une vie d’éditeur

Depuis 35 ans, l’éditeur Bernard Dumerchez publie des livres rares, précieux, fruit de la rencontre unique entre un artiste, un auteur et un éditeur. Plus de cinq cents titres, éditions courantes et bibliophilie, constituent son catalogue. Poésie ou prose d’auteur accompagne le geste créatif de l’artiste qui se renouvelle dans chacun des livres au tirage limité. Du côté des auteurs des textes, brille une pléiade dont les noms sont synonymes d’inspiration, d’humour parfois, de rêve toujours. Quant aux artistes, l’exposition réunit artistes consacrés, espoirs de demain et pionniers des voies d’expression nouvelles, qui se côtoient avec un même bonheur commun, démontrant le lien étroit qui unit le livre et l’art. C’est ce lien qu’illustre l’exposition du MUDO – Musée de l’Oise. Des livres à voir, c’est-à-dire de l’art qui se montre sans complexe, décliné en livres et en œuvres originales, textuelles et artistiques.

Le parcours de l’exposition

Le visiteur est invité dans l’aile 18e du MUDO-Musée de l’Oise à découvrir l’exposition installée sur deux niveaux. Presque 200 artistes ayant participé à l’aventure de Bernard Dumerchez lui rendent hommage, chacun par une oeuvre originale au format A4 de libre inspiration. En contrepoint de ce bouillonnement créatif, le visiteur s’attache aux œuvres achevées que sont les livres de la collection de poésie, la "Double Hache" du nom du directeur de la collection, Hugo Horst.

La première salle unit trois personnalités, trois regards narratifs à travers la présence d’une multitude humaine, joyeuse ou morbide. Erró sature sa toile en convoquant tout ce qu’un regard peut apercevoir sans en avoir conscience, dans une profusion de personnages. Chez Antonio Seguí, ces personnages se meuvent et racontent une histoire sous l’oeil d’une figure principale omniprésente. Vladimir Veličković maltraite et décompose ses personnages, aujourd’hui rejoints par des animaux. La salle suivante est entièrement consacrée à Joël Leick (auteur de l’affiche) et à son lien intime avec le papier. On y trouve son travail original pour Rimbaud selon Harar, texte d’Alain Sancerni, mais également des œuvres sur papier, gravées, peintes ou en rapport avec la photographie.

La grande salle du rez-de-chaussée accueille le face à face de Gérard Titus-Carmel et Claude Viallat. Tous deux se rejoignent par leur manière d’interroger la forme, la couleur et la proximité des livres. L’escalier menant au second niveau de l’exposition est dévolu à Serge Pey. Une série de Parole des bâtons sera suspendue, métamorphosant un palier en une forêt de branches de noisetier ou de châtaignier qui portent ses poèmes illustrés. Une salle sera interdite aux enfants. Consacrée à des œuvres érotiques, elle accueillera des photographies (Hervé Rabot, Jonathan Abbou, Elizabeth Prouvost, Pat Andrea) et des livres érotiques de l’éditeur. Elizabeth Prouvost incite ses modèles à se dépouiller de tout apprentissage social, de tous leurs acquis pour laisser simplement leur enveloppe charnelle exprimer leur "part maudite".

La salle suivante met en scène le rapport au noir et au gris, ici symboles de l’encre ou du graphite sur la feuille de papier blanc. Matsutani Takesada travaille au crayon gras 6 ou 7 B, donnant une profondeur d’encre à ses traits. Michel Mousseau s’exprime tant par le dessin qu’à travers la gravure en taille-douce ou la peinture à l’huile. Aliska Lahusen, quant à elle, sculpte le plomb et le verre. Elle travaille sur des feuilles de plomb et avec la laque chinoise, dans des noirs et gris aux formes dépouillées. Une salle est consacrée à Jean-Luc Parant dont l’exposition accueille la bibliothèque idéale (en cire) ainsi que des boules qui sont la marque de fabrique de son travail artistique.

La dernière salle est consacrée aux pionniers du Street Art qui dialoguent avec la collection Leporello de Bernard Dumerchez. A la place d’honneur, Jacques Villeglé, tenant du Nouveau Réalisme dont le travail sur les affiches lacérées a inspiré nombre de street-arteurs actuels. A ses côtés sont présentées des œuvres de Speedy Graphito, Jef Aérosol et Mis.Tic ainsi que le célèbre homme en blanc de Jérôme Mesnager.

Bernard Dumerchez, chef d’orchestre, fait résonner le livre et l’art, pour éveiller sens et consciences. L’exposition Bernard Dumerchez, éditeur, une vie de livres et d’art propose des œuvres rarement exposées à admirer et des rendez-vous à découvrir au MUDO-Musée de l’Oise ; visites guidées, conférence et performance pour explorer le livre d’artiste. 

Exposition visible tous les jours de 11h à 18h (sauf le mardi)

Renseignements au 03 44 10 40 50 - contact.mudo@remove-this.mudo.oise.fr 

ENTRÉE GRATUITE

Les salles d’exposition temporaire ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les collections permanentes dans le Palais Renaissance, sont en revanche accessibles aux personnes à mobilité réduite. 

A découvrir aussi l'exposition d'une sélection de livres d'artistes du 15 au 26 mai 2018 à la médiathèque centrale de Beauvais.

Entrée libre