Vue de l'Aniene et de l'abbaye Sainte-Scholastique près de Subiaco - Paysage montagneux d'Italie, vers 1832 - 1833

FLACHÉRON Grégoire-Isidore

Lyon, 1806 ; Hyères (Var), 1873

ZOOMER: passer la souris

© RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Martine Beck-Coppola - Utilisation des photographies soumise à autorisation

Peinture à l'huile sur toile sur châssis. Cadre en bois mouluré doré à ornementations moulées.

H. 40 cm ; L. 52,2 cm ; Ep. 1,8 cm ; Pds 2,2 kg (toile+cadre)

donation

998.10.27

En savoir plus

Ce paysage évoque les montagnes de la Sabine, aux environs de Rome, autour de Subiaco. Le point de vue choisi est celui d'une vallée encaissée, entre deux versants de montagne. Au premier plan en bas, les ruines de la Villa Impériale de Néron se confondent avec le second plan herbeux, par des contrastes de matières à peine différenciées. Plusieurs plans obliques successifs creusent la perspective jusqu'au fond du vallon, en suivant les sinuosités du ruban clair de la rivière Aniene, qui prend sa source en amont pour former trois lacs (d'où le nom de Subiaco, qui veut dire « sous le lac »). Sur la gauche, on aperçoit l'abbaye Sainte-Scholastique, avec son clocher roman normand, construit par un abbé français. Un peu plus haut, toujours à gauche, on devine l'autre monastère de Saint-Benoît appelé Sacro Speco, église construite sur une grotte où saint Benoît séjourna et fonda l'ordre des Bénédictins, avant d'aller au Mont Cassin. L'arrière-plan montagneux pâle, comme décoloré par la trop vive lumière, favorise le passage au ciel transparent. Le tableau est peint tout en demi-teintes. L'unité chromatique du tableau témoigne d'une pratique assidue du travail sur nature par cet élève d'Ingres. (Eléments iconographiques fournis par Monsieur Antonio Donsanti, avril 2015.)