Les bords du Nil, 2e quart du 19e siècle - 3e quart 19e siècle

BERTIN Edouard

Paris, 1797 ; Paris, 1871

ZOOMER: passer la souris

© MUDO - Musée de l'Oise / Stéphane Vermeiren - Utilisation des photographies soumise à autorisation

Dessin au crayon et rehauts de craie blanche sur papier bleu. Dans la partie supérieure du dessin, amorce de cintre par un trait continu.

H. 33, 6 cm ; l. 48, 3 cm (dessin) ; H. 45 cm ; l. 60 cm (montage)

legs

77.259

En savoir plus

Bertin a éprouvé, devant l'austérité désertique, le caractère colossal des monuments ruinés de l'Egypte antique qu'il découvrait sous une lumière intense, une impression personnelle de l'Orient, qu'il traduit sans pittoresque excessif. Au tout premier plan, le Nil, juste suggéré et en bas à droite, un bouquet de palmiers et un petit mausolée à coupole. Puis, derrière, se déploie un paysage composé de talus et collines d'où émerge la masse imposante des monuments, sans doute des tombeaux.