Le torrent, entre 1835 et 1840

HUET Paul

Paris, 1803 ; Paris, 1869

ZOOMER: passer la souris

© RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Thierry Ollivier - Utilisation des photographies soumise à autorisation

Peinture à l'huile sur toile sur châssis. Cadre en bois mouluré et doré à ornementations moulées.

H. 60,8 cm ; L. 92,1 cm ; Ep. 2,5 cm ; Pds 12,2 Kg (toile + cadre)

legs

77.200

En savoir plus

Cette œuvre pourrait être une étude pour l'angle inférieur droit du tableau « Coup de vent, souvenir d'Auvergne » (Avignon, Musée Calvet), présenté au Salon de 1840.

Alors qu'à l'arrière-plan un orage menaçant s'annonce sur les montagnes, la lumière surgit au centre de la composition. Dans un camaïeu de bruns traités en jus, en quelques traits, le mouvement fluide et rapide du vigoureux torrent traverse les rochers et la végétation sauvage. Restée à l'état d'esquisse, cette toile démontre la force et la rapidité avec lesquelles l'artiste réalise sa composition. Cette toile s'apparente à celle que Huet réalise lors de ses voyages en Auvergne à partir de 1833. On y découvre l'essence du romantisme : la représentation de la puissance des éléments.