Le désert, 2e quart du 19e siècle

DECAMPS Alexandre Gabriel

Paris, 1803 ; Fontainebleau, 1860

ZOOMER: passer la souris

© RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Benoît Touchard - Utilisation des photographies soumise à autorisation

Dessin à la pierre noire avec rehauts de gouache blanche et d'aquarelle.

H. 26, 5 cm ; l. 40 cm (dessin) ; H. 40 cm ; l. 55 cm (montage)

legs

77.296

En savoir plus

Ce type de vaste paysage aride, animé de quelques silhouettes minuscules et s'organisant en longues strates horizontales, semble avoir été découvert par Decamps en Orient en 1828. Il lui permet des contrastes brutaux de valeurs et d'admirables effets panoramiques. On le voit assez fréquemment réapparaître dans l'œuvre de l'artiste, qui avait engrangé en mémoire une grande quantité d'images, dont il se servira sa vie durant pour les scènes et les paysages orientalisants. La puissance d'évocation suggérée par ces forts contrastes de lumière et d'ombre est à la limite du fantastique prisé par Baudelaire.