L'Annonciation, en 1804

DUCQ Joseph François

Ledeghem, 1762 ; Bruges, 1829

ZOOMER: passer la souris

© RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Martine Beck-Coppola - Utilisation des photographies soumise à autorisation

Peinture à l'huile sur toile. Cadre en bois sculpté et doré.

H. 99 cm ; l. 67,2 cm ; Ep. 2,5 cm

achat avec participation du FRAM

002.2.1

En savoir plus

Exposé au Salon de Paris de 1804 (n°148). Oeuvre en rapport : dessin pour la figure de l'ange (Musée des Beaux-Arts de Bruxelles.)

Dans cet épisode du Nouveau Testament, l'archange Gabriel vient annoncer à la Vierge Marie la naissance de Jésus. Drapé d'une longue tunique blanche à l'antique, il tient de la main droite un lys blanc, symbole de l'amour chaste et de la pureté, devenu dès le Moyen Age l'attribut de la Vierge Marie. Son bras gauche est tendu vers le ciel, indiquant ainsi qu'il rapporte la parole même de Dieu. La Vierge, figurée en prière, est baignée de la lumière de l'Esprit Saint symbolisé par une colombe au-dessus d'elle. Suite à la signature du traité du Concordat le 15 juillet 1801, cette oeuvre est l'un des premiers tableaux à sujet religieux de nouveau présentés au Salon. En termes de style et de propos, elle est comparable à l'art nazaréen germano-autrichien apparu à Rome un peu plus tard.