L'Ange semeur, vers 1860

CAMBON Armand

Montauban, 1819 ; Montauban, 1885

ZOOMER: passer la souris

© RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Thierry Ollivier - Utilisation des photographies soumise à autorisation

Peinture à l'huile sur toile sur châssis. Cadre en bois mouluré doré.

H. 97 cm ; L. 74,2 cm ; Ep. 2,5 cm ; Pds 16,2 Kg (toile + cadre)

achat avec participation du FRAM

95.25

En savoir plus

L'Ange semeur de Cambon combine trois sources bibliques. La plus évidente est la parabole du semeur de la parole de Dieu. Cet ange fait également référence au troisième jour de la Création : celui au cours duquel Dieu fit pousser les première plantes sur la terre. Mais cette image est également une évocation de la moisson mystique, puisqu'en semant, l'Ange prépare la moisson symbolique des âmes au moment du Jugement. Dans cette œuvre au dessin irréprochable, à la manière d'Ingres, Cambon fait preuve de maniérisme dans l'élongation du corps et dans le rendu exagéré du drapé.