L'ange et l'enfant, en 1859

TENERANI Pietro

Torano Carrara, 1789 ; Rome, 1869

ZOOMER: passer la souris

© RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Adrien Didierjean - Utilisation des photographies soumise à autorisation

Statue en marbre. Les ailes ont été rapportées. Quelques éclats sur le socle en bas à gauche.

H. 132 cm ; l. 66 cm ; P. 52 cm

achat

83.3

En savoir plus

Figure d'ange gardien pour le monument funéraire d'un enfant. L'ange est représenté dans une attitude protectrice, la tête baissée et le drapé de sa tunique enveloppant l'enfant, fauché par la mort au seuil de la vie, ainsi que le rappelle la branche de rosier qu'il étreint, dont les fleurs sont à peine écloses ou encore en boutons. La protection de l'ange éloignera de lui à jamais le Mal, figuré par le petit serpent qui s'enfuit. Mais le serpent, animal symbole ambivalent, pourrait également évoquer l'immortalité et l'idée de renaissance.