Etude pour un père et son fils ou Engagé volontaire et son père, vers 1848 - 1850

COUTURE Thomas

Senlis, 1815 ; Villiers-le-Bel, 1879

ZOOMER: passer la souris

© RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Adrien Didierjean - Utilisation des photographies soumise à autorisation

Peinture à l'huile sur toile sur châssis. Cadre bois mouluré peint en noir avec moulure dorée à vue.

H. 81 cm ; L. 65 cm ; Ep. 2 cm ; Pds 3 Kg (toile + cadre)

dépôt d'Etat

54.16

En savoir plus

étude peinte pour le tableau « L'Enrôlement des Volontaires de 1792 » (Inv. 77.448, également conservé au MUDO - Musée de l'Oise), commandé le 9 octobre 1848 par le gouvernement de la Seconde République pour la salle des séances de l'Assemblée nationale à Paris. L'exécution du tableau fut suspendue en 1851 et le tableau ne fut jamais mis en place.

Cette étude est très proche par la composition et la facture de celle du « Noble et de l'ouvrier » (Inv. 67.9). Le traitement est plus indécis et les bras ne sont qu'à l'état d'ébauche. On admirera chez ce peintre, qualifié de réaliste, l'émotion, très digne, qui émane du geste d'adieu du fils. Ce groupe qui renforçait en quelque sorte la continuité du cortège et participait à la pensée profonde de Couture, rapprochement de la jeunesse et de l'âge mûr pour sauver la patrie en danger, n'apparaît plus sur la toile de Beauvais où cette partie du défilé, tronquée, est plus confuse, moins justement composée. (D'après Marie-José Salmon, 1989, p. 55)