Etude pour le personnage du serrurier, vers 1848 - 1850

COUTURE Thomas

Senlis, 1815 ; Villiers-le-Bel, 1879

ZOOMER: passer la souris

© RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Hervé Lewandowski - Utilisation des photographies soumise à autorisation

Peinture à l'huile sur toile sur châssis. Cadre en bois mouluré peint en noir avec moulure à vue dorée.

H. 81 cm ; L. 65 cm ; Ep. 2 cm ; Pds 8 kg (toile + cadre)

dépôt d'Etat

54.20

En savoir plus

étude peinte pour le tableau « L'Enrôlement des Volontaires de 1792 » (Inv. 77.448, également conservé au MUDO - Musée de l'Oise), commandé le 9 octobre 1848 par le gouvernement de la Seconde République pour la salle des séances de l'Assemblée nationale à Paris. L'exécution du tableau fut suspendue en 1851 et le tableau ne fut jamais mis en place.

La parenté de cette forte étude et de l'étude « Deux Volontaires : le Noble et l'ouvrier » (Inv. 67.9) est flagrante. Nous avons là une sorte de quintessence de la nature morte de drapé, rendue avec une technique vigoureuse qui met en valeur la blancheur lumineuse de la chemise aux plis admirablement travaillés, jouant par contraste avec les tons grisâtres du pantalon qui la fait encore plus ressortir. Le modernisme, la hardiesse de ce morceau dont la matière est en quelque sorte un objet vivant et comme une fin en soi (de la peinture pure !) en fait une sorte de chef-d'œuvre, qui explique l'admiration de Manet pour Couture et l'immense dette de l'élève envers son maître. (D'après Marie-José Salmon, 1989, p. 74)