écritoire, dynastie Qadjar (1786-1925)

Anonyme

Iran

ZOOMER: passer la souris

© RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Thierry Ollivier - Utilisation des photographies soumise à autorisation

Cette écritoire de voyage à poser, en bois, à un gradin, est décorée d'une marqueterie d'ivoire et d'ébène et pourvue de poignées pour le transport. Les anneaux des tiroirs et des couvercles, les poignées, ainsi que les charnières sont en étain. Le couvercle du gradin (partie supérieure de l'objet), comporte une serrure permettant de le verrouiller. A l'ouverture, il laisse apparaître des compartiments, dont trois possèdent des couvercles avec anneaux de préhension. Ces compartiments étaient destinés à recevoir le nécessaire d'écriture et de calligraphie : divers calames (chaque style d'écriture exigeant un calame approprié), règle, couteau ou spatule à remuer l'encre dans les deux grands compartiments rectangulaires au centre. Les autres compartiments devaient recevoir l'encrier et les divers récipients contenant le sable servant à sécher l'encre, la colle à amidon servant à sceller les messages et autres matériels divers. La partie basse mobile, recouverte de velours grenat, permettait d'écrire ou de dessiner. L'abattant en deux parties se replie découvrant un espace de rangement pour les feuilles et les supports divers, ainsi que trois tiroirs.

H. 18 cm ; L. 38,6 cm ; P. 30 cm (objet fermé) ; H. maxi 27 cm ; L. 38,6 cm ; P. 47,5 cm (objet ouvert) ; Pds 5,8 kg

donation

74.62.1

En savoir plus

Objet acquis en Iran par Arthur de Gobineau (1816-1882), lors d'une de ces deux missions diplomatiques à Téhéran : de 1855 à 1858 en tant que premier secrétaire et de 1862 à 1864 en tant que Ministre plénipotentiaire.