Chasse au vol sous Charles VII, en 1846

DREUX Alfred de

Paris, 1810 ; Paris, 1860

ZOOMER: passer la souris

© RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Martine Beck-Coppola - Utilisation des photographies soumise à autorisation

Peinture à l'huile sur toile sur châssis.

H. 42,4 cm ; L. 57,7 cm ; Ep. 2 cm

achat avec participation du FRAM

002.7.1

En savoir plus

Esquisse pour l'un des deux tableaux formant une paire présentés au Salon de 1846 sous le titre « Chasse à courre sous Charles VII ou La chasse au faucon » (collection privée) ; l'autre pendant s'intitule : « Chasse à courre sous Louis XV ou le départ pour la chasse à courre en costume Louis XV » (collection privée). Il semble que cet ensemble ait été acquis en 1852 par le comte Charles Le Hon pour sa résidence privée du Rond-point des Champs-Elysées, l'hôtel Le Hon. A la fin du Second Empire, la paire décora le Grand Hôtel rue Scribe à Paris.

Ce type de sujet qui évoque par une scène de genre une époque révolue de l'Histoire de France est dit « troubadour ». Le règne de Charles VII, au XVe siècle, est évoqué dans cette esquisse à travers cette chasse au faucon, alors privilège royal. Sont clairement visibles les plages de couleurs vives qui ont permis au peintre de composer son tableau. Pour travailler les ombres et les lumières, il utilise des couleurs rompues et rabattues qui assourdissent les teintes initiales. Cette technique est bien distincte dans ses effets de nuages tourmentés où la touche large est posée par à-coups.