Buste du Christ, vers 1850

GEEFS Guillaume

Borgerhout (Anvers, Belgique), 1805 ; Schaerbeek, commune de Bruxelles, 1883

ZOOMER: passer la souris

© RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Tony Querrec - Utilisation des photographies soumise à autorisation

Buste en marbre blanc.

H. 61cm

achat

94.18

En savoir plus

Formé à Anvers puis à Paris, Geefs devient le sculpteur officiel du roi Léopold 1er, premier monarque de la toute jeune Belgique, et voit les commandes affluer. Auteur du monument de la place des Martyrs à Bruxelles en 1832, il réalise le mausolée de Frédéric de Mérode, puis les statues des gloires nationales comme Rubens ou le roi Léopold lui-même. A l'opposé de la flamboyante statue du « Génie du mal » de la cathédrale Saint-Paul de Liège, représentant Lucifer dans sa beauté vénéneuse, l'hiératisme du Buste du Christ incarne le dieu fort et dominateur dont l'Eglise triomphante souhaite retrouver le règne.