Précédent Suivant

Cabinet d'art graphique / Théodore Caruelle d'Aligny, dessinateur

19 décembre 2018 - 31 mars 2019 | Gratuit

Théodore Caruelle d'Aligny (1798-1871), dessinateur 

 

A partir de 1828, précurseur de l’Ecole de Barbizon, Théodore Caruelle d’Aligny devient un familier de la forêt de Fontainebleau, travaillant sur le motif, ce qu’il ne cessera jamais de faire jusqu’à sa mort.

Par la transposition décorative de la nature qu’il proposait, Aligny, qualifié d’ «Ingres du paysage» par Théophile Gautier, préparait les voies de Puvis de Chavannes (1824-1898), du paysage symboliste et des Nabis.

Caruelle d’Aligny s’impose plutôt comme un artiste indépendant, évoluant d’une manière toute personnelle, chez qui s’affirment deux tendances, notamment dans ses dessins : tantôt apparaît la volonté de structurer les masses, d’accuser les volumes, d’appuyer l’écriture des feuillages et des troncs, dans un sens presque cubiste ; tantôt au contraire, le style se nuance de flou, le crayon estompe au lieu de cerner les contours, verdure et eau sont préférées aux énormes assises de rochers.

Le MUDO-Musée de l’Oise conserve un fonds de 22 œuvres de Caruelle d’Aligny composé de 6 peintures, 13 dessins et 3 estampes. La majeure partie de ces œuvres a intégré les collections du musée grâce au collectionneur Maurice Boudot-Lamotte par l’intermédiaire du legs de sa fille Marie-Josèphe en 1976 et grâce à la donation en 1997 de sa petite-fille, Marie-Thérèse Laurenge, elle-même grande collectionneuse.

Deux des peintures de l’artiste faisant partie de nos collections sont exposées l’une dans la salle consacrée au Voyage en Italie (Vue du lac d’Annecy), l’autre dans la salle consacrée à Barbizon et à l’impressionnisme (Rochers en forêt de Fontainebleau, Gorge-aux-Loups.)

Dans le cabinet d’art graphique, nous vous proposons de découvrir 11 des 13 dessins de l’artiste que nous conservons : paysages, esquisses et études dessinées pour des tableaux de genre historique, mythologique ou religieux.

Entrée libre  

Crédits : Théodore Caruelle d'ALIGNY, Sous-bois rocheux avec ermite, 2e quart 19e siècle © RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Adrien Didierjean

Site pittoresque en Auvergne, 1832 © MUDO - Musée de l'Oise / Stéphane Vermeiren 

Le Bon Samaritain, vers 1834 © Musée départemental de l'Oise / Stéphane Vermeiren 

Carrières du mont Saint-Père, dans la forêt de Fontainebleau, 1830 © RMN-Grand Palais (MUDO - Musée de l'Oise) / Adrien Didierjean